Applications

twitter linkedin youtube facebook 0


Serres

Les serres requièrent du CO2 comme élément essentiel à la photosynthèse afin de générer un rendement de production économique. Les opérateurs de serres ajoutent habituellement du CO2 à un taux de 1 000 ppm, permettant ainsi une augmentation d'environ 50 % de la production.1 

Le CO2 requis pour les serres est traditionnellement obtenu par la combustion de combustibles fossiles comme le gaz naturel dans des générateurs de CO2 spécialisés. Après une combustion complète, les gaz de combustion sont introduits directement dans la serre. Les inconvénients d’utiliser le gaz naturel sont la production d’humidité lors de la combustion, ce qui pourrait être un désavantage pour la culture de certaines plantes, et si la combustion n’est pas complète, certains contaminants pourraient être présents dans les gaz de combustion. Une autre solution serait d’utiliser du CO2 pur. Traditionnellement, les serres reçoivent le CO2 pur par camion sous forme liquide et ceci est devenu une solution populaire parmi les producteurs en raison de l’élimination du potentiel de dommages aux cultures, l’élimination de la production d’humidité, un contrôle plus précis des niveaux de CO2, et plus de flexibilité pour introduire le CO2 selon les besoins. L’envers de cette approche est que le CO2 sous forme liquide est habituellement plus coûteux que le CO2 produit par la combustion du gaz naturel.2

La technologie de CO2 Solutions résout ces problématiques, car elle permet au CO2 d’être capté et concentré de façon plus économique à partir des gaz de combustion du gaz naturel sur place ainsi que de sources d'effluents gazeux à proximité.

 

 

 

 

1 Ontario Ministry of Agriculture, Food and Rural Affairs, Carbon Dioxide in Greenhouses, December 2002 (http://www.omafra.gov.on.ca/english/crops/facts/00-077.htm#cultu)
2 Ibid